La vie de l’AULA

Les moyens financiers

Les subventions de fonctionnement en 2017 ont augmenté de 304,1 K€ par rapport à 2016 pour atteindre 2 517 313 € en 2017 contre 2 213 223 € en 2016 (+13.74%).

 

Cela est dû à l’extension du territoire d’intervention de l’AULA avec l’adhésion de deux nouveaux partenaires, la Communauté de Communes des 7 Vallées, le Pôle Métropolitain de l’Artois, et les participations financières de la Région pour l’accompagnement à l’élaboration du SRA

DDET et de l’Agence de l’Eau dans le cadre de la convention de mise en place d’un observatoire et d’ateliers sur la thématique de l’eau.

Les ressources humaines

L’année 2017 a été marque à la fois par un renouvellement du personnel lié à des départs et par une augmentation des effectifs pour répondre à une montée en charge du programme de travail avec l’adhésion des nouveaux EPCI.
Outre Pascal VanAcker, directeur de l’Agence parti en retraite au 31 mars 2017, quatre collaborateurs ont quitté la structure durant l’année ; Jessica Dourlens, Justine Tigé et Maxime Picard pour convenance personnelle et Guerric Caron (fin de CDD 2 mois) tandis que 6 nouveaux collaborateurs ont intégré l’AULA :
• Pierre Duponchel (CDI) – chargé d’Études Habitat, Politique de la Ville et Observatoire ;
• Élodie Kydts (CDD 1 an) – assistante d’études Agriculture et Environnement ;
• Camille Bertrand (CDD 1 an) – assistant d’études Énergie ;
• Robin Decodts (CDD 1 an) – assistant d’études Planification territoriale ;
• Ludovic Pokker (CDD 1 an) – assistant d’études Planification territoriale
• Charles Remande (CDD 6 mois) – technicien d’études géomatique-cartographie.

 

En 2017, le recours au CDD a été important compte tenu de la charge de travail. Notre objectif pour 2018 est de pérenniser autant que faire se peut les postes ouverts et de les transformer en CDI.

La formation

 

En 2017, 441 heures de formation ont été suivies par les salariés de l’AULA, portant à la fois sur le volet administratif et juridique (37,25 h), technique lié aux métiers de l’Agence avec une formation sur la gestion en « mode projet » pour l’ensemble du personnel (396 h) ou de développement personnel (3.25 h). A noter un droit d’accès annuel de formation ouvert à l’ensemble des salariés dans le cadre d’un abonnement au réseau Développement Durable, Urbanisme et Aménagement.